Retour

viastore systems remplace le WMS chez la société WIKA sans stopper l’activité

Capacité de livraison assurée pour garantir la croissance

02.06.2015

Le magasin miniload de 6 allées dispose de 48 000 emplacements de stockage.
Image 1: Le magasin miniload de 6 allées dispose de 48 000 emplacements de stockage.

La fiabilité de livraison est très importante pour la société WIKA, un leader global sur le marché de la mesure de pression, de température, de niveau et de débit. C'est pourquoi la société a donc attaché une grande importance au maintien de sa capacité à livrer ses marchandises à ses clients en temps et en heure, et ce même pendant les opérations de remplacement de son ancien système de gestion d'entrepôt par le nouveau WMS. viastore a renouvelé le cœur de l'entrepôt en installant viadatWMS, personnalisé spécialement pour répondre à tous les besoins de WIKA.

" Nous sommes connus pour la haute qualité de nos appareils. Nos exigences en matière de logistique sont tout aussi élevées " souligne Michael Werner, responsable de la logistique chez WIKA Alexander Wiegand SE & Co. KG. Le siège de la société est situé à Klingenberg am Main et emploie actuellement 7900 personnes. Chaque jour, près de 200 000 unités quittent l'usine de production de la société partout dans le monde. "Nous avons besoin d'un système logistique très disponible pour être capable de gérer cela". La fiabilité des livraisons a été un élément clé depuis des années chez WIKA. "L'objectif de fiabilité de livraison de notre système logistique est à plus de 99%", résume M. Werner.

9.500 articles différents dans le magasin

L'élément essentiel des processus logistiques de WIKA est un entrepôt de distribution et de production, composé d'un système automatisé miniload de six allées (MLS) avec 48 000 emplacements de stockage, un système de stockage automatisé de palettes composé de deux allées avec 1 036 emplacements de stockage et une petite zone de stockage manuel. Environ 9500 articles différents sont stockés ici en passant du joint ne pesant que quelques grammes à des appareils ayant un poids de plusieurs centaines de kilogrammes. L'entrepôt est directement lié à la production. Les pièces nécessaires à la production ainsi que les articles destinés à être stockés dans le miniload sont rangés dans des conteneurs bleus. La majorité des pièces achetées et les matières premières sont livrées dans ces conteneurs en plastique par des fournisseurs externes ou d'autres filiales WIKA. Le MLS est connecté à 16 postes de prélèvement, où les produits finis sont préparés pour l'expédition et les éléments nécessaires sont assemblés. Le magasin à palettes dispose de 3 autres postes de préparation.

Plus de support technique pour le système de gestion d’entrepôt existant

Pour gérer tous les processus logistiques, WIKA utilisait auparavant un WMS qui était étroitement lié à l'ERP Microsoft Dynamics AX (anciennement Axapta). Mais fin 2012, le fournisseur a annoncé qu'il allait mettre fin à son support technique pour ce système. "Nous avons donc dû chercher une alternative", dit Michael Werner. Un journal qui énumérait 120 fournisseurs de systèmes de gestion d'entrepôt s'est avéré utile. Cependant, le nombre de fournisseurs potentiels pour un nouveau WMS a diminué rapidement, quand les experts de chez WIKA ont présenté leur liste d'exigences. "Au moment où la question de l'intégration du système dans nos serveurs SQL, la plupart des fournisseurs ont dû admettre que c'était au-dessus de leur capacité " se souvient Klaus Grosch, du service IT chez WIKA.

Finalement, WIKA a choisi viastore SYSTEMS pour mettre en place le nouveau WMS. La société internationale dont le siège est à Stuttgart, est un important fournisseur de systèmes intralogistiques livrés clés en main et un éditeur de progiciel de gestion d'entrepôt. En outre, viastore a de nombreuses années d'expérience dans la modernisation de systèmes de stockage existants et ce même d'installations de fournisseurs tiers. En outre, le progiciel viadat de viastore est un WMS permettant de gérer aussi bien des entrepôts manuels que automatisés.

Requis: un système flexible et ajustable

Une des principales raisons d'avoir choisi viastore était la capacité du WMS à être paramétré, explique Uwe Fersch, directeur technique pour la logistique de stockage et  d'expédition chez WIKA: "Nos conditions et les flux de marchandises sont soumis à des changements constants. Par conséquent, nous avons besoin d'un système flexible qui permet le réglage rapide de tous les processus, de la réception à l'expédition des marchandises, de sorte que nous puissions atteindre nos objectifs élevés en termes de fiabilité des livraisons. "De plus, nous voulions que le progiciel dispose du maximum de fonctionnalités listées dans le cahier des charges de WIKA. Ceci incluait également la communication avec l'ERP existant. "Nous n'avons pratiquement trouvé aucun fournisseur en mesure de mettre en place une solution sur notre système ERP", explique Klaus Grosch, expert IT. Markus Müllerschön, responsable IT Consulting chez viastore explique que viadat offre un avantage distinct en raison de son architecture logicielle: "Nous avons encapsulé tous les accès aux systèmes d'exploitations et bases de données dans notre propre bibliothèque de classes viastore. Cela nous permet de supporter des bases de données et des systèmes d'exploitation. Nous mettons cette bibliothèque à jour régulièrement. Si le système d'exploitation ou la base de données sont abandonnés, il suffit de remplacer cette bibliothèque avec la dernière version et de faire fonctionner le système sur une nouvelle plate-forme. Cela signifie que nous pourrions même faire fonctionner viadat sur des plateformes qui n'existent même pas encore aujourd'hui ".

Adapté aux besoins individuels

viadat offres de nombreuses fonctionnalités standards pour la gestion de différents types d’entrepôts. Cependant, quand il s’agit d’intégrer le système à des processus logistiques existants, il faut l’adapter aux besoins individuels. Chez WIKA, ce fut le cas dès le début du flux de matériaux au niveau de la réception des marchandises, explique Volker Ahrens, qui a effectué les ajustements dans viadat pour viastore : « Comme la boucle de convoyeurs entre les postes de picking, la réception des marchandises et les systèmes de stockage automatisés (transstockeurs) s’est avérée être un goulot d'étranglement dans les périodes de forte utilisation de l'entrepôt, nous avons intégré des paramètres de restriction dans viadat. Ceci permet aux entrées et aux sorties de marchandises de s’adapter à la performance du système ".

Il a également fallu modifier le WMS par rapport à la saisie des stocks après le picking. Normalement, le WMS communique le niveau du stock à l’ERP dès qu’un conteneur est placé sur le circuit de manutention. Chez WIKA, viadat garde cette information jusqu’à ce que le conteneur atteigne son emplacement de stockage. Le niveau de stock est alors communiqué au système hôte. « Ainsi nous pouvons continuer à modifier des commandes pendant le processus » explique Klaus Grosch.

« Si la quantité de marchandise était confirmée au système hôte au préalable, nous ne pourrions pas faire d’autres modifications via le système ERP, par exemple en cas de différences de poids ou d’erreurs de conteneurs. » La raison sous-jacente est que chez WIKA les conteneurs qui sont renvoyés vers le magasin sont vérifiés une fois de plus par des balances quand ils ont été placés sur le système de convoyage au niveau des postes de picking. C’est pourquoi il est possible de vérifier rapidement si le bon nombre d’articles a été prélevé. Dans le cas où il y aurait un message d’erreur, le conteneur concerné est détourné et renvoyé vers le poste de picking. Wolfgang Schindler, responsable IT chez WIKA Allemagne, ajouta un autre argument en faveur de la déclaration différée d'inventaire au système ERP: «Pour les grandes quantités de pièces pour lesquelles nous avons besoin de plusieurs conteneurs, si l’information était donnée au système hôte à partir de là pour chaque conteneur, il y aurait soudain un grand nombre de livraisons partielles, et donc aussi plusieurs bons de livraison ".

D’autres ajustements ont dû être mis en place pour illustrer les processus chez WIKA. Il s’agit notamment d'une fonction d'inventaire, avec laquelle les conteneurs sont transférés à partir de l'entrepôt vers les balances du système de manutention ainsi que l'impression des certificats et des rapports pour les articles emballés au niveau des postes de picking, le stockage des marchandises livrées dans le stock tampon, en fonction de la capacité disponible en assurance qualité ainsi que l'approvisionnement de la production et des postes de picking avec des conteneurs vides.

www.wika.de

Contact presse