Retour

3 questions – 3 réponses

Interview avec Dr Harald Göbel, COO viastore SOFTWARE

13-05-2019

Dr Harald Göbel

Technologie blockchain: buzz ou besoin du marché?
La technologie blockchain permet d'organiser les procédures de manière plus transparente et plus sûre. Par conséquent, j'estime que l'importance pour l'industrie est très élevée au long-terme. Un aspect fondamental de la technologie, plusieurs personnes ayant des intérêts divers qui participent à différents processus, est la norme dans la production et la logistique. Avec la technologie blockchain, il est, par exemple, possible de sauvegarder les données de produit ainsi que les valeurs de mesure, de gérer les licences et de traiter les documents d'expédition ou les assurances de transport. La technologie est très complexe et innovante, mais son développement est fulgurant. Les premiers utilisateurs profitent déjà des avantages. Il existe toutefois aussi quelques inconvénients. Le cryptage à cause du maintien décentralisé des données nécessite, par exemple, des capacités informatiques supérieures et donc plus d'énergie. Les entreprises doivent se pencher sur les objectifs, les problèmes et les alternatives afin de décider si la technologie peut être utilisée.

Industrial Internet of Things (IIoT): comment tirer pleinement parti de cette innovation?
L'Internet industriel des objets vise à augmenter l'efficacité de l'entreprise grâce à des systèmes connectés de manière intelligente et des processus automatisés. Notamment dans la production, l'IIoT peut, par exemple, contribuer à la diminution des coûts lors du contrôle-qualité et dans la chaîne de livraison. Pour la réalisation, de grandes quantités de données sont produites et doivent être traitées rapidement. Par conséquent, les technologies et les applications Big Data jouent un rôle central. Les entreprises doivent en outre être ouvertes à l'intégration et à la coopération au sein de l'industrie avec des solutions d'autres domaines d'utilisation. Dans ce cas, l'association de la fabrication et de la logistique à l'aide de MES et de WMS est, par exemple, un aspect important. De cette manière, elles peuvent tirer parti au mieux du potentiel de l'IIoT. Une nouvelle réflexion sur la chaîne centrale de création de valeur ou du modèle commercial global est particulièrement importante.

Quels sont les principaux défis de la numérisation?
Les investissements dans les nouvelles technologies sont probablement un cap fondamental pour de nombreuses entreprises sur la voie de l'industrie 4.0. En conséquence, il est important qu'ils développent au préalable des stratégies qui leur sont adaptées et qu'ils les intègrent avec une priorité élevée dans l'entreprise. Un partenaire compétent et tourné vers l'avenir est d'importance fondamentale dans ce cas. En effet, la mise en œuvre est généralement un processus de transformation sur plusieurs années qui concerne l'ensemble des départements. Sans une bonne réflexion sur les procédures et les structures organisationnelles existantes, la numérisation ne peut pas fonctionner. Il est également important d'investir dans le développement continu des collaborateurs afin de les qualifier pour les nouveaux défis du monde numériques. Les sociétés doivent aussi définir les normes obligatoires et résoudre les nouvelles tâches dans le département de la sécurité informatique.

Technologie blockchain: qu'entend-on par là?
L'utilisation la plus connue de la technologie blockchain est la monnaie virtuelle Bitcoin. La technologie a toutefois le potentiel de modifier bien plus que le système financier. Le principe peut être appliqué à différentes utilisations : que ce soit pour une crypto-devise sur le marché des capitaux ou pour les services à distances, par ex. la maintenance préventive dans une petite usine. La technologie blockchain est une structure de base de données décentralisée en constante croissance. Il s'agit principalement de la mise en œuvre d'un référenciel qui calcule mathématiquement les enregistrements des données en tant que blocs, les confirme et les associe avec des transactions passées de manière indissociable. Les informations ne sont pas enregistrées de manière centrale sur un serveur comme pour les bases de données classiques, mais distribuées de manière décentralisée et transparente sur plusieurs ordinateurs. D'après les connaissances actuelles, il devient impossible de les manipuler, les modifier ou les supprimer. Comme la technologie blockchain peut être enregistrée et contrôlée par chaque participant du réseau, aucune instance centrale qui surveille ou sauvegarde les données n'est nécessaire. La condition est toutefois que l'ensemble des participants soient dignes de confiance. Les inconvénients principaux de la technologie blockchain sont, entre autres, la consommation élevée en énergie et un gros besoin de mémoire ainsi qu'un débit de données réduit.